Le Congrès International du Tourisme Idiomatique à Bariloche a été annoncé lors du lancement du IIIºCONGRÈS INTERNATIONAL DU TOURISME LINGUISTIQUE qui vise à consolider la croissance de ce produit touristique axé sur les études et la connaissance de langue.
La troisième édition du Congrès International du tourisme linguistique qui se tiendra du 2 au 5 Octobre à Bariloche, Río Negro, a été présentée à l’auditoire du Ministère du Tourisme de la Nation.
Le lancement a été présidé par la sous-secrétaire du Développement Touristique national Valeria Pellizza; la sous-secrétaire de la Chambre de Bariloche à Buenos Aires, Carla Goye; et le président de l’Association des Centres de Langues (SEA), Marcelo García. Pellizza a souligné que «notre pays en Amérique latine est la plus demandé pour étudier l’espagnol en tant que langue étrangère. L’Argentine offre une large gamme dans le domaine du tourisme éducatif qui permet un développement équilibré et durable du produit et des destinations « . La fonctionnaire a souligné que «le Congrès a été conçu afin de créer un espace de réflexion participative académique entre les différents acteurs: les universités, les écoles, les agences de voyage, les entités gouvernementales et non-gouvernementales. » Le Congrès est organisé par l’Association des Centres de Langues (SEA) et l’Autorité Conjointe de Promotion du Tourisme de Bariloche (EMPROTUR) conjointement avec le Ministère du Tourisme de la Nation (MinTur), l’Institut National de Promotion du Tourisme (INPROTUR) et l’Agencia Córdoba Turismo, entre autres. Les sujets traités comprennent l’analyse du tourisme Linguistique comme moteur pour les produits et destinations touristiques; l’enseignement de l’espagnol dans les processus d’intégration régionale et l’importance de la langue et du tourisme en tant que facteurs de redistribution des richesses.
De plus, durant ces journées on assistera au lancement des stratégies publiques et privés pour le développement et la promotion du produit et à la participation des agences touristiques en tant qu’associés stratégiques dans la chaîne de valeur.
En outre, dans ce contexte, les tendances et les perspectives de la demande internationale, les marchés, la qualité et la compétitivité dans l’enseignement et les défis seront analysés. L’appel est destiné aux opérateurs, aux agents de voyages, aux hôtels, aux étudiants et aux professionnels du tourisme, aux enseignants liés à l’enseignement de la langue, aux fonctionnaires, aux chambres et aux entités liées au développement du produit.
Marcelo García a souligné que «ce Congrès portait sur le thème » Des défis d’une destination pour le développement du tourisme linguistique « car c’est la volonté des organisateurs de continuer de travailler sur la durabilité du produit avec un regard fédérateur, permettant le développement de l’offre dans de plus en plus de régions de notre pays. C’est un défi réalisable car il y a beaucoup de villes qui offrent des conditions attractives, et des ressources humaines pour le mener à bien et nous sommes convaincus que Bariloche est une couveuse pour ces nouveaux projets  » García a également noté qu’il existait de nombreuses possibilités pour la croissance de ce segment touristique, dans ce siècle où l’on verra « les Etats-Unis devenir le plus grand pays hispanophone et le Brésil, la sixième plus grande économie du monde, qui devra forcément intégrer ses voisins en naviguant entre l’océan Atlantique et l’espagnol » Il faut noter également que parmi les organisateurs, se trouvent également l’Agence du Tourisme de la ville de Buenos Aires, la Mairie de Valparaíso, la Fédération latino-américaine des Associations de l’Espagnol comme Langue Etrangère (FLAELE) et la Chambre Argentine du Tourisme Éducatif et Linguistique (CATEI) .